Zone axiale

   Véritable épine dorsale de la Montagne Noire, la Zone axiale est un ensemble de dômes gneissiques, parsemés d’affleurements de granites, et ceinturés de séries méta-sédimentaires.

dcp_1164   Deux modèles s’opposent quand à l’âge des gneiss. Le modèle ancien (Demange, 1994-1998) voit dans les gneiss d’anciens granitoïdes du Protérozoïque, formant un socle cadomien pour les séries de couverture (Groupe de Saint-Pons – Cabardès). Le nouveau modèle (Laumonier et al., 2004 ; Cocherie et al., 2005) indique une mise en place à l’Ordovicien inférieur dans une série Néoprotérozoïque terminal, abandonnant la notion de socle cadomien. Les gneiss sont des orthogneiss, dont les « yeux » (feldspaths potassiques) donnent une apparence fort caractéristique. De très nombreuses bandes de paragneiss (Série de la Salvetat) infiltrent les orthogneiss.

orthogneiss (Caroux)

dcp_0240gorges d’Héric dcp_2112forêt de résineux et landes (Caroux)

dcp_0994   Les gneiss sont ceinturés par diverses séries métasédimentaires :

  • Groupe de Saint-Pons – Cabardès : ensemble de paragneiss, grès et schistes épimétamorphiques, tufs volcaniques, calcaires et marbres. Les tufs volcaniques au sommet ont été datés du Néoportérozoïque terminal (Lescuyer & Cocherie, 1992).
  • Groupe du Roc-Suzadou : série détritique grossière reposant en discordance angulaire sur le groupe précédent.
  • Dévonien et flysch viséen apparentés au domaine des nappes.

schistes métamorphiques (col de Madale)

p1001792   La Zone axiale est injectée de divers granites mise en place pendant l’orogenèse hercynienne (Lampy, Soulié, Vialais …). Certains granites sont cependant mis en place en dehors de la Zone axiale, dans les écailles du Versant nord (Sidobre, Faulat).

Peyro clabado (Sidobre)

 

 

Page suivantearrow

Les commentaires sont clos.